Feu d'artifice sur le barrage de Villerest

 

Vers 20 heures, quelques Flibustiers s'étaient donné rendez-vous pour une sortie nocturne. Chuuuuuuutttt !!!!!! ça reste entre nous... Ce soir la, huit bateaux, voiliers et bateaux à moteur se sont retrouvés pour un accostage en douceur à bonne distance des barges de tir. Alors que nous étions à mi-chemin et que je fermai le convoi, j'aperçus Philippe et son équipage qui faisaient de grands signes pour attirer notre attention. Je rebroussais chemin... Moteur en panne... Jean Louis arriva à notre niveau et se proposa pour remorquer le voilier jusqu'au port. Jean Louis et ses équipages nous rejoignirent donc un peu plus tard. Les bateaux correctement amarrés, nous passâmes la soirée entre amis en attendant le feu d'artifice. Un bien joli spectacle que le feu d'artifice du barrage de Villerest, le ciel et le plan d'eau qui s'illuminent à chaque tir. Passé le bouquet final, nous devions rentrer au port par une nuit sans lune dans le noir total. C'est à peine si nous pouvions distinguer le contour des arbres bordant les berges. Les bateaux équipés de projecteurs ouvrirent la voie, ils faisaient une halte à chaque passages délicat, à proximité de l'ile, les virages ainsi que l'entrée du port. Pour ma part, je naviguais au GPS avec ma tablette sous Navionics, j'étais ainsi certain de rester loin des berges, d'autre part j'éclairai mon mat pour les bateaux qui suivaient. Arrivé au port, étant seul à accoster au ponton nord, je demandais de l'aide aux amis du ponton sud. Un faisceau lumineux éclaira mon emplacement depuis le ponton sud, puis après 3 essais Paddy était enfin à sa place.
Encore une belle soirée entre amis, nous avons profité des lumières du coucher de soleil et du superbe spectacle de ce feu d'artifice. Nous avons su rester discret et naviguer avec un maximum de sécurité. A refaire...
 Départ vers le lac de Villerest

feuartifice2015 1

Nous quittons le port

feuartifice2015 2

 Le soleil décline

feuartifice2015 3

 Roland croisant le coucher de soleil

feuartifice2015 4

 Amarrage des bateaux

feuartifice2015 5

 Vue sur la plage de Villerest

feuartifice2015 6

 Des amis nous rejoignent

feuartifice2015 7

 Feu d'artifice sur le barrage

feuartifice2015 8

 Feu d'artifice sur le barrage

feuartifice2015 9

 Feu d'artifice sur le barrage

feuartifice2015 10


 

Le Château de la Roche en solitaire sans escale

Ce lundi 15 juin 2015 à 7H50 le soleil fait son apparition, il est temps de préparer Paddy... Direction le Château de la Roche. Ciel bleu, soleil, la mer est plate, à peine une petite brise qui me propulse vers Bully.
Arrivé à hauteur du camping le vent se lève, des nuages menaçant courent dans le ciel, par précaution je réduis la voilure. "La longue route" se poursuit ainsi jusqu'au Château de la Roche... Après 5 heures de navigation à la voile, mise en route du moteur pour profiter et naviguer ainsi en toute sécurité à proximité du Château.
Le vent de face forci pour le retour, se pause alors la question... Ou s’arrêter? pour la nuit...
Les copains m'ont bien indiqué des gouttes ou il est possible de jeter l'ancre, ma témérité me faisant défaut je prends donc la décision de rentrer au moteur. C'est ainsi que 3 heures plus tard Paddy s’amarre au Port.
Une belle journée, à refaire avec les copains sur deux jours...
chateau de la roche 1 chateau de la roche 2 chateau de la roche 3
chateau de la roche 4 chateau de la roche 5 chateau de la roche 6
chateau de la roche 7 chateau de la roche 8 chateau de la roche 9

 

 


Passer un bout dans une poulie située à 3 mètres.

Pour installer mon Lazzi-Jack je devais passer le bout dans la poulie qui est à 3 mètres de haut...

lazy jak
 
 
Dénuder 1 Cm de fil électrique rigide, insérer l'âme du fil dans le bout et scotcher. Tailler un petit morceau de plastique rigide, en faire une boucle que l'on scotche à l'autre extrémité du fil électrique. Installer 1 crochet, ici le tendeur sur une rame. Enrouler le bout sur une gaffe, passer le fil électrique dans la poulie, récupérer l'extrémité (la boucle plastique)  avec le crochet, libérer le bout de la gaffe....